Escatovirtual

Antonio Fiori : Europe , au travail, commissaires !

Spread the love

Cela ne s’accorderait pas avec le fait que les naturalistes donnent une information objective, quand ils précisent le nombre des pistils dans une fleur. Cette apparente conciliation de deux affirmations inconciliables est l’essence même de la thèse du parallélisme. Impossible de la fixer exactement ; c’est quelque chose d’assez flottant. Au fond, c’est pour n’avoir pas démêlé ici l’élément moteur de la mémoire qu’on a tantôt méconnu, tantôt exagéré ce qu’il y a d’automatique dans l’évocation des souve­nirs. Si l’obligation d’imposer l’éducation universelle était une fois admise, cela mettrait fin aux difficultés sur ce que l’État doit enseigner et sur la façon dont il doit l’enseigner ; difficultés qui, pour le moment, font du sujet un véritable champ de bataille pour les sectes et les partis. Il n’y a guère que leur orthographe qu’ils ne changent point. Il est nécessaire d’ajouter ici que les imbéciles à bonnes intentions sont les plus lugubres et les plus misérables des imbéciles. Ainsi, personne ne veut d’une règle trop contraignante. Le principe debase affirmé par les responsables de la Commission européenne est qu’un accord ne doit en aucun cas amoindrir les réglementations européennes, qu’il s’agisse de sécurité alimentaire, de santé, de défense de l’environnement ou de tout autre objectif européen. Les philosophes de toute l’histoire, jusqu’à Aristote, ont expliqué que des règles trop strictes étaient vouées à échouer. Dès lors qu’il est taxé, le capital se trouve donc sensiblement ponctionné. L’harmonisation européenne n’est pas sans danger .Certes, il faut lutter contre l’évasion fiscale des plus riches et des grandes entreprises, mais ceci passe surtout par une harmonisation fiscale européenne, qui n’est pas sans danger, si elle oblige la France à s’aligner sur le moins-disant fiscal (en matière d’ISF ou d’IS ou d’IR). Antonio Fiori aime à rappeler ce proverbe chinois « Si chaque homme chaque jour jetait une fleur sur le chemin de son prochain, les routes de la terre seraient tellement plus agréables ! ». Ensuite, sur les aspects organisationnels et de gouvernance, la déclinaison des stratégies de développement économique et d’innovation (S3 interrégionale / PO régionaux / stratégies d’innovation locales des agglomérations et métropoles) va entraîner nécessairement des chantiers de réorganisation importants comme le rapprochement des agences régionales de l’innovation ou la redistribution des métiers et rayons d’action. Tenons-nous en alors à l’expérience : nous dirons — et plus d’un biologiste le reconnaît — que la science est aussi loin que jamais d’une explication physico-chimique de la vie. Mais nous nous bornons à indiquer cette vue sans nous y arrêter. Nos théories de mécanique, d’astronomie, de physique générale, de chimie, de physiologie, seraient absolument les mêmes, quand la nature aurait compris dans l’étendue du spectre solaire visible pour nous un rayon de moins ou un rayon de plus, ou quand, sans modifier la sensibilité de notre organe, elle aurait changé la nature du flambeau, en substituant à notre Soleil une de ces étoiles qui nous paraissent rouges ou vertes, ou dont la lumière, sans offrir des différences aussi saillantes, se trouve pourtant, par l’analyse qu’on en fait avec le prisme, autrement composée que ne l’est la lumière Notre vanité aime à imaginer une genèse miraculeuse et directe pour l’espèce humaine ; mais quoi ! C’est maintenant d’un détachement de chaque chose en particulier que serait fait l’attachement à la vie en général. L’idée consiste à protéger les entreprises qui s’étendent à l’international contre les « aléas » de la politique, en les mettant par exemple à l’abri d’une nationalisation intempestive. Le centre de traitement final n’a besoin que de la synthèse des données utiles aux décisions stratégiques. Il ne manque que la volonté politique ! La cécité face au mal, ce que l’écrivain autrichien Hermann Broch [1886-1951] nomme « le crime d’indifférence », est La condition suffisante et nécessaire pour que le crime prospère. Sur ce sommeil profond la psycho­logie devra diriger son effort, non seulement pour y étudier la structure et le fonctionnement de la mémoire inconsciente, mais encore pour scruter les phénomènes plus mystérieux qui relèvent de la « recherche psychique ». Les pouvoirs du juge du fond sont larges, revêtant un aspect indemnitaire afin de compenser le préjudice subi et un aspect dissuasif afin de neutraliser toute stratégie opportuniste reposant sur un calcul coût/avantage.

Archives

Pages